L’association

L’association

Crédits photo : Christophe Goussard

Historique de l’association

L’association « OASIS jardin de Cocagne » a été créée en 2001 par José-Louis Théry, suite à sa rencontre avec Jean Guy Henckel directeur du réseau Cocagne.

Cette structure d’Économie Sociale et Solidaire est agréée par la Direction du travail, et soutenue par l’Etat, les collectivités locales et des fondations d’entreprises au titre d’Atelier Chantier d’Insertion (ACI).
Affilié au réseau Cocagne, nous faisons partie des 110 jardins de Cocagne en activité en France qui proposent à des personnes en difficulté socioprofessionnelle un contrat de travail dans le domaine du maraîchage biologique.
Nos salariés en insertion, appelés Jardiniers, bénéficient d’un contrat aidé de 6 à 12 mois, durant lequel ils construisent un projet professionnel.

A Saint-Just Saint-Rambert, les 20 Jardiniers, sont encadrés par une équipe de 6 professionnels de l’insertion et du maraîchage biologique, et cultivent 5 hectares de terrain. OASIS utilise le maraîchage biologique comme outil d’insertion. Nous respectons le cahier des charges de l’Agriculture Biologique (AB), certifié par Qualité France.

La spécificité des Jardins de Cocagne est de commercialiser les légumes sous forme de paniers hebdomadaires auprès d’un réseau local d’adhérents.
C’est grâce à l’engagement de nos 300 adhérents « consom’acteurs » que tout est possible.
Nous réalisons une mission de service public d’insertion pour laquelle nous obtenons des aides publiques en complément de la participation financière active de nos adhérents.

Projet social de l’association

Le projet social d’OASIS Jardin de Cocagne est d’accueillir, en contrat unique d’insertion de 6 mois renouvelable pour une période maximale de 2 ans, des femmes et des hommes de tout âge et de tout horizon, en situation précaire et rencontrant des difficultés d’ordre professionnel, social ou personnel.

A travers la production de légumes biologiques, distribués sous forme de paniers hebdomadaires à des adhérents-consommateurs, OASIS, Jardin de Cocagne permet à ces personnes de retrouver un emploi et de (re)construire un projet professionnel et personnel.

A OASIS les activités sont diverses. Les jardiniers commencent par avoir un aperçu de toutes les tâches qui incombent à une exploitation maraîchère, puis sont orientés par les encadrants vers les postes où ils sont plus à l’aise. Cela permet de définir des aptitudes de chacun pour ensuite les diriger vers un emploi ou un secteur adapté aux envie et compétences de chacun.

Quelques exemples de postes où interviennent les jardiniers :

  • Préparation et cultures sous serres et « plein champ »,
  • Préparation des paniers de légumes et livraison,
  • Entretien des locaux et du matériel,
  • Contacts avec les adhérents,
  • Secrétariat, gestion,
  • Mise en place et vente au marché bio

Durant leur contrat de travail, les Jardiniers-ères bénéficient d’un accompagnement socio-professionnel délivré par l’équipe de professionnels du Jardin, encadrant-maraîchers et travailleurs sociaux.

Pour l’année 2014, près d’un Jardinier-ère sur deux (re)trouve un emploi durable ou une formation professionnelle . Les secteurs sont divers : élevage, animation, industrie, agent de mairie, entretien d’espaces verts, maçonnerie, pépinièrerie, immobilier…